...

SEO

Avant de plonger dans le SEO, il faut savoir de quoi l’on parle.
Définissons donc quelques termes et acronymes du métier, ce jargon qui peut parfois apparaître si complexe lorsqu’on débute dans ce domaine.
Répondons au mieux à des questions essentielles sur la stratégie SEO mettre en place.

Que signifie le sigle SEO ?

SEO signifie Search Engine Optimization, soit «optimisation pour les moteurs de recherche» en français.
Aujourd’hui, on parle moins de «référencement naturel» ou de «référencement organique», termes qui étaient le plus souvent employés dans les années 1990 et 2000.
À noter que SEO peut également définir le métier proprement dit de Search Engine Optimizer, donc les personnes qui font du SEO (anciennement appelées «référenceurs»)

Que signifie le sigle SEA ?

SEA signifie Search Engine Advertising,
soit «publicité sur les moteurs de recherche» en français.
Sous cette appellation sont regroupées les différentes possibilités d’achat d’espaces publicitaires dans les résultats de recherche des moteurs, donc les offres Google Ads (anciennement Google AdWords), Micro-soft et Bing Ads.

Que signifie l’acronyme SEM ?

SEM signifie Search Engine Marketing, c’est-à-dire « marketing sur les moteurs de recherche » en français, domaine qui regroupe les stratégies SEO et SEA.
On représente donc souvent le SEM par cette équation : SEM = SEO + SEA. À noter que beaucoup de personnes confondent souvent le SEM avec le SEA, ce qui est une erreur.

Quelle est la définition du SEO ?

Chaque référenceur a sa propre définition du SEO.
Voici celle que vous expliquons :
« Le SEO consiste à mettre en place une stratégie de visibilité web pour faire en sorte que votre site soit le meilleur pour répondre à l’intention de recherche de vos visiteurs. »
Il faudra donc détecter cette intention de recherche (sous la forme de mots-clés ou expressions, questions, etc.) et y répondre de la meilleure des façons possibles, le tout au sein d’un site web techniquement optimisé pour être bien analysé par les moteurs.
Idéalement, la page à positionner devra également obtenir des liens naturels (backlinks) de qualité venant d’autres sites web pour gagner en popularité.

Quels sont les possibles leviers à actionner en SEO ?

Les différents leviers du SEO peuvent être répartis en trois grandes familles très complémentaires
• la technique : mettre en place les balises H1-H6, Title,meta descrip-tion, soit globalement, tout ce qui touche au code HTML, aux URL, à la bonne configuration du CMS utilisé et à l’obtention d’un site technique-ment search engine friendly ;
• le rédactionnel : proposer un volume de texte suffisant pour être correc-tement analysé, une bonne richesse sémantique, la présence bien sûr dans les « zones chaudes » de la page des mots-clés visés ;
• les liens : des backlinks de qualité, venant de sites populaires, dans votre thématique, avec des ancres non suroptimisées (le texte cliquable des liens ne ressemblant pas à une requête).

Peut-on payer Google pour être bien classé en SEO ?

Non.
Vous pouvez payer pour des publicités Google Ads qui s’afficheront dans les pages de résultats du moteur (elles apparaissent avec la mention « Annonce »),  mais cela n’a pas de connexion directe avec le SEO.

Google privilégie-t-il ses clients SEA en SEO ?

Serez-vous mieux classé en SEO, de façon artificielle, par Google si vous achetez de la publicité auprès du moteur de recherche ?
En gros, si vous donnez de l’argent en SEA à Google, est-ce qu’il va vous récompenser par de meilleures positions en SEO ?
La réponse est non, c’est un mythe, un vieux serpent de mer qui a la peau dure et qui revient souvent dans l’actualité.

Le SEA impacte-t-il naturellement le SEO ?

La question ici est un peu différente de la précédente dans le sens où il n’y aurait pas d’action volontaire de la part du moteur pour récompenser ses clients, mais plutôt un phénomène naturel.
Dans ce cas, oui, cela peut arriver : si vous achetez façon indirecte, et cela peut améliorer votre SEO.
Mais ce n’est pas beaucoup de publicités, vous y gagnerez en trafic, en notoriété, voire en liens de un cadeau de Google parce que vous lui donnez de l’argent.
Un excellent e-mailing, une publicité dans un journal papier à fort tirage ou un passage dans une émissio une pub’. à une heure de grande écoute donneraient le même résultat.

Peut-on être premier sur n'importe quelle requête en SEO ?

Ce n’est pas si simple… Il est avant tout important de tenter de se positionner sur des requêtes pour les uelles vo êtes légitime.
Un gîte rural à Quiberon ne tentera pas la requête [gîq us te rural] mais plutôt [gîte rural quiberon], voire [gîte rural quiberon vue mer], qui sont plus révises, qui convertiront mieux et pour lesquelles le site sera plus légitime.
Le choix how de l’aspect concurrentiel de la requête est primordial en SEO. Mais rien n’est impossible en théorie.
Tout dépend des moyens (humains et/ou financiers) disponibles et du délai désiré.
Et bien sûr, de la légitimité du site par rapport aux requêtes visées.

Quels sont les différents types de prestations SEO ?

Elles sont très nombreuses, et c’est pour cela qu’il est complexe de deviser une prestation SEO, car elle peut contenir de multiples actions : mise en place d’un cahier des charges, audit technique, audit de backlinks, audit séman-tique, recherche des requêtes et des champs lexicaux, optimisation des pages, recherche de liens, etc.
C’est pourquoi un cahier des charges précis doit être réalisé en amont, pour pouvoir mettre des chiffres en face de chaque action effectuée.
Le devis du prestataire devra, de la même façon, être très clair et détaillé sur ce qui est proposé, pour permettre de comparer plusieurs offres le cas échéant.
C’est un doux euphémisme que de dire que ce n’est hélas pas toujours le cas dans la réalité…

Combien coûte une prestation SEO ?

Tout dépendra du besoin et donc du cahier des charges.
Un audit peut coûter de quelques dizaines à quelques milliers d’euros, en fonction du degré de travail sur-mesure qui y est intégré.
Une formation non personnalisée coûtera quelques centaines d’euros, mais, là encore, elle peut être créée spécifiquement Pour le client et monter en gamme, et donc en prix.
Pour les prestations récurrentes avec paiement chaque mois, tout dépendra de ce que l’on mettra dedans.

Combien de temps cela prend-il pour être visible en SEO ?

Tout dépend de l’aspect concurrentiel des requêtes visées, ainsi que d’autres critères comme la notoriété, la popularité et l’âge du site à positionner.
Un site très récent aura du mal à obtenir du trafic SEO rapidement, et il faudra avant tout chercher à se positionner sur des requêtes assez peu concurrentielles (longue traîne, voire moyenne traîne).
Et puis, au fil du temps, il sera possible de monter en gamme au niveau des mots-clés.
Un site web avec plus de 10 ans et une bonne notoriété – popularité peut obtenir de très bons résultats (Top 10 Google) en moins de cinq minutes sur une requête intéressante (volume de recherche d’environ 10 000/mois).
Mais cela représentera 10 ans de travail auparavant.
Le problème n’est doncpas le temps qu’un positionnement prendra, mais bien la légitimé du site par rapport à la requête désirée.
La réponse est bien plus complexe que cela et les délais peuvent être très courts dans certains cas.

Peut-on prévoir le temps que cela va prendre pour atteindre certains objectifs SEO ?

On peut parfois faire certaines estimations en prenant en considération une situation à un temps t, mais il suffit que les algorithmes changent, et que les moteurs modifient les règles du jeu à un moment donné pour que tout doive être reconsidéré.
Faire du SEO, c’est n’être sûr de rien et devoir s’adapter en permanence en se remettant en question tous les matins.
Il faut s’y faire. Et être un peu fou pour faire ce métier…

Peut-on internaliser son SEO ou faut-il l'externaliser ?

Il est tout à fait possible d’internaliser le SEO de son site, soit en embauchant un SEO in house, soit en acquérant des compétences via des formations, des lectures et en y consacrant du temps.
Si vous ne voulez (ou pouvez) pas embaucher et que vous n’avez pas de temps à y consacrer, la sous-traitance sera la meilleure solution.
En revanche, comme dit précédemment, il faudra absolument savoir ce que vous propose le prestataire et ses actions devront être suivies, écrites et mesurées dans le temps.

Combien coûte une prestation SEO ?

Une stratégie SEO peut être menée en interne ou en externe.
En interne, il faudra avant tout calculer le temps passé à travailler sur ce projet.
En externe, le coût sera différent selon la prestation réalisée : audit, optimisation, netlinking, conseils et/ou mise en place, etc.
Les coûts peuvent être très variables en fonction du site web visé et du degré d’importance du Web dans la stratégie globale de l’entreprise.
Il est globalement impossible de chiffrer une prestation de SEO sans analyse des besoins et des objectifs à atteindre.
Vous vous apercevrez vite que pour de nombreuses questions, une réponse de SEO sera : «ça dépend».
Mais c’est vrai, car cela dépend réellement d’un nombre de critères assez important.
Combien coûte une maison ou une voiture ?
Oui, tout dépend d la maison ou de la voiture désirée…

Faut-il s'inspirer de la stratégie de ses concurrents pour mener à bien un projet SEO ?

Cette stratégie est fortement déconseillé.
Concentrez-vous avant tout sur votre site, vos visiteurs et la qualité de vos contenus.
Vous ne savez pas ce que fot vos concurrents et que vous n’avez pas toutes les données pour analyser leur stratégie. Vous risquez donc de copier aussi ce qu’ils font mal.

Peut-on garantir des positionnements SEO ?

Non, c’est impossible.
Les algorithmes changent très souvent, des sites naissent et meurent à chaque minute sur le web, et les résultats de recherche bougent constamment.
Et surtout, on ne connaît pas le mode de fonctionnement exact des moteurs de recherche, d’autant qu’il varie sans cesse (plus de 3600 changements d’algorithme ont été mis en place sur Google en 2019, soit près de 10 par jour).
Si une obligation de moyen est logique, il ne peut y avoir d’obligation de résultats. Si un SEO vous propose une garantie quelconque, fuyez, il n’est pas sérieux.

Après une formation SEO, en sait-on assez pour optimiser son site ?

On aurait tendance a vouloir dire OUI, mais rien ne vaut la pratique d’un professionnel.

Source : Le SEO en 500 questions Olivier Andrieu